La vie à bord d’un navire : Plaisirs coupables

Tout le monde a ses plaisirs coupables, mais les plaisirs coupables qui accompagnent la vie sur un bateau de croisière pendant 7 mois sont parfois si simples mais peuvent faire toute la différence. Ce style de vie n’est pas la vraie vie et est complètement différent de la vie sur terre, donc parfois tout ce que je désire, c’est la normalité et le sens de la réalité.

Croyez-le ou non, la majorité de mes journées à Cozumel, au Mexique, ont été passées chez Starbucks… pas nécessairement pour le thé glacé sucré mais plus pour l’environnement. J’ai l’impression que je pourrais vivre une vie normale à la maison, entre les cours ou avant le travail plutôt qu’une autre chaude journée d’hiver dans les Caraïbes. Ne vous méprenez pas, je ne prends pas ce mode de vie pour acquis, mais ce n’est pas aussi excitant quand vous êtes là tout le temps. La plupart des gens y vont pour le Wifi gratuit mais heureusement, j’ai un service téléphonique au Mexique, donc techniquement je peux vérifier les réseaux sociaux, envoyer des SMS et passer des appels de n’importe où à Cozumel mais je choisis toujours Starbucks. Il y a quelque chose de relaxant à s’asseoir là aussi pendant que tous les invités sont stressés par leurs projets de journée bien remplie. Alors oui, je considérerais Starbucks à Cozumel comme l’un de mes plaisirs coupables.

En parlant de Wifi gratuit, le navire n’est certainement pas aussi généreux que Starbucks. Je me retrouve à acheter plusieurs forfaits Wifi chaque semaine à bord et cela s’ajoute rapidement. J’ai facilement dépensé 2 semaines de salaire en Wi-Fi tout au long de ce contrat, mais je pense que cela en valait la peine. C’est un autre plaisir coupable qui a fait toute la différence. C’est bien parce que je peux l’allumer et l’éteindre quand j’en ai envie; quand je veux être déconnecté je peux l’être et quand je veux rester en contact je peux. Je n’ai jamais pensé que je serais capable de parler à ma famille, mon petit ami et mes amis autant que moi et j’en suis tellement reconnaissant. J’ai également continué à publier sur les réseaux sociaux tout au long de mes expériences, ce que je ne pensais pas pouvoir faire aussi souvent. Après ce contrat, je peux certainement admettre que j’ai pris des données illimitées pour acquises lorsque j’étais à terre.

Un autre plaisir cher à moi à bord profite de notre bar à jus. Je n’obtiens certainement pas la même quantité de fruits que je recevrais à la maison, alors j’essaie de préparer des smoothies plusieurs fois par semaine, ce qui a été un vrai privilège pour moi (même si ce n’est pas gratuit). Ils ont toutes sortes de fruits frais à choisir, y compris la mangue, l’ananas, les baies, la pomme, les oranges, l’avocat, la banane, les betteraves, ainsi que le chou frisé et les épinards. Leurs smoothies sont délicieux et me remplissent tout de suite – ils me remplaceront généralement comme un repas, ce qui est pratique si j’ai une pause plus courte. Ils servent également du jus d’orange fraîchement pressé qui est le paradis absolu si vous aimez le jus d’orange.

La meilleure partie du bar à jus est de profiter de la vue qui l’accompagne. D’une manière ou d’une autre, le bar à jus a fini par avoir l’une des meilleures vues à bord. Les fenêtres s’étendent du sol au plafond et sur tout le côté; il y a des chaises et des tabourets avec de petites tables juste devant les fenêtres et c’est tout l’océan. Assis là-bas à nous regarder glisser le long de l’océan tout en buvant un smoothie aux fruits, c’est là que je trouve le plus de tranquillité tout au long de chaque semaine à bord. C’est tout à fait le plaisir coupable du mien et je n’ai aucun problème à ce qu’ils prennent tout mon argent.

Faire la sieste. Je fais la sieste tout le temps ici. Honnêtement, j’ai fait plus de sieste ici au cours de ces 7 mois que de toute ma vie. Entre les quarts de travail, que dois-je faire? 8/10 fois je choisirai de faire une sieste. Je suis devenu tout à fait le pro à faire des siestes de 7 minutes si c’est ce que cela signifie. C’est juste le mode de vie ici, avec des quarts de nuit et tôt le matin et beaucoup d’exercice, c’est la seule façon pour moi de continuer. Surtout les jours de mer où nous travaillons toute la journée avec de petites pauses ici et là, il est presque impossible de rester éveillé pendant les heures de travail à partir de 8h et jusqu’à 23h. Outre le fait que cela soit nécessaire, il y a quelque chose à propos de mettre un film Disney, se blottir dans ma cabine confortable avec ma couverture floue pendant que les vagues me bercent pour dormir qui me fait le plus plaisir. Parfois, si j’en ai marre d’être dans ma cabine, je vais même apporter un livre et faire une sieste dehors sur le pont supérieur et m’endormir sous la brise de l’océan. Bien que je me sente coupable d’avoir passé autant de temps sur mes pauses endormies quand il y a tellement de commodités que je pourrais apprécier autour du navire, mais tout au long de ces 7 mois, j’ai eu beaucoup de temps pour explorer et apprécier ce que le navire a offrir.

J’ai vraiment hâte de revivre la vie sur terre où mes plaisirs coupables sont un peu moins ordinaires mais vous savez ce qu’ils disent – vous voulez toujours ce que vous ne pouvez pas avoir. C’est la meilleure explication que j’ai pour expliquer pourquoi j’aime tant Starbucks, le Wifi, les smoothies aux fruits et la sieste, c’est parce que j’ai envie des choses que j’avais avant d’avoir une vie normale. J’apprécie tout ce qui précède tout en ne tenant pas cette vie pour acquise, car je suis certain qu’une fois que je serai à la maison, j’aurai envie de temps chaud, de plages, d’aventure et de vie en bateau et je serai tout ordinaire.

C’est juste la vie.

Diboo