Un jour dans la vie

Comme je l’ai mentionné à plusieurs reprises dans mes précédents articles de blog, la vie des navires n’est pas aussi luxueuse qu’on pourrait le penser. Depuis que je reçois des questions comme «À quoi ressemblait le calendrier? Avez-vous beaucoup pu descendre sur les îles? » tout le temps, je vais revenir un peu en arrière sur mes jours de contrat pour partager avec tout le monde à quoi ressemblait une journée dans la vie d’un interprète de croisière.

Bien que je ne sois pas à voix haute pour partager publiquement chaque bit d’informations à l’intérieur / dans les coulisses, il y a encore beaucoup que je peux partager avec tout le monde. Je vais commencer par notre programme… sur le Disney Fantasy, nous n’avons que 7 croisières de nuit au départ de Port Canaveral et il tourne entre les Caraïbes orientales et occidentales. Le fait d’avoir des itinéraires d’une semaine a vraiment été avantageux pour nous en tant qu’artistes car nous n’avions pas autant de temps à perdre par rapport aux autres navires qui ont des itinéraires de 3, 4 et 5 nuits.

Nous travaillions encore beaucoup mais comme nous avions 7 nuits, nos performances étaient plus étalées. Le samedi (jour de l’embarquement), nous enlèverions tous les autres le matin afin de pouvoir faire les courses que nous devions faire en Floride. Je prenais habituellement des collations à Publix, obtenais le wifi chez Starbucks pour pouvoir télécharger des épisodes sur Netflix et parfois m’arrêter au centre commercial pour faire mes ongles / sourcils. Cet après-midi-là, nous ferions notre spectacle de voile, puis directement dans 2 spectacles de nuit qui ont ouvert la croisière. C’étaient mes premières nuits parce que j’avais fini dès la fin du deuxième spectacle qui était vers 9h30.

Le dimanche était toujours les jours de mer redoutés. Les jours de mer signifient que vous n’arrêtez pas de travailler toute la journée car les clients ne peuvent pas descendre et ils attendent de nous un divertissement constant. Les jours de mer, nous travaillions de 8h à 23h avec beaucoup de petites pauses entre les deux. Le lundi était soit Cozumel, soit un autre jour de mer si c’était un itinéraire oriental. Les jours de Cozumel étaient LES meilleurs. Cela signifiait que je ne travaillais pas avant 16 heures et que je pouvais dormir, profiter de l’île et obtenir Starbucks. Cela signifiait également un service téléphonique !!

D’un autre côté, si c’était un itinéraire oriental, cela signifiait les 2 jours de mer mortels d’affilée et le travail non stop… mais ensuite nous avons pu profiter de Saint-Martin et Saint-Thomas mardi et mercredi, ce qui était super. Nous pourrions avoir travaillé pendant quelques heures le matin comme 8-10 heures, mais nous avons ensuite du temps libre jusqu’à environ 4 heures pour explorer les îles. Si nous étions sur un itinéraire occidental, nous avons visité Grand Cayman et la Jamaïque mardi et mercredi. Toutes les deux semaines, nous avions Crew Drill qui tombait généralement un jour en Jamaïque. Crew Drill durerait environ une heure, qui commençait à 10 heures du matin, puis nous aurions jusqu’à environ 3 heures pour nous détendre et descendre si nous le voulions. Je ne descendais pas trop souvent en Jamaïque car il n’y avait pas grand-chose à faire là-bas et je préférais généralement faire une sieste à la place. La sieste est devenue aussi nécessaire que de manger pendant le contrat à cause de la fatigue que je ressentirais toujours.

Le jeudi a été une autre journée de travail acharnée pour nous et en janvier, c’est devenu la journée Star Wars en mer, ce qui était un tout autre type d’horaire pour moi… Je ne peux pas trop entrer dans les détails, mais permettez-moi de dire que la journée a été longue pour moi. Je me sens chanceux d’avoir été choisi pour Star Wars, car avant, je n’avais jamais autant apprécié Star Wars que maintenant. Ce fut une expérience tellement incroyable que je suis content d’avoir pu être séparé.

Enfin, vendredi, dernier jour de chaque croisière et jamais trop mauvais pour moi. Je commencerais à travailler vers 9 heures et travaillerais jusqu’à 11 heures et j’aurais jusqu’à 3 heures pour profiter de la magnifique île Disney de Castaway Cay (ou sieste). Ensuite, nous reviendrions à bord et commencerions toutes les représentations d’adieu pour conclure la croisière.

Lorsque nous travaillions toute la nuit ou toute la journée, nous obtenions de nombreuses petites pauses. La plupart d’entre eux duraient environ une heure et demie et travaillaient ensuite pendant 1 ou 2 heures. Certaines des choses que je ferais à bord pendant ces courtes pauses étaient définitivement la sieste quand j’en avais l’occasion mais j’essayais de me limiter à seulement 1 ou 2 siestes par jour… nous avons eu le privilège de manger dans la même salle à manger buffet que les invités manger à qui était un énorme bonus pour nous les artistes. C’était sur le pont 11 qui avait de toute évidence de belles vues sur l’océan ou les îles et c’était très rafraîchissant de monter là-haut. Nous avons également eu le privilège d’utiliser les piscines et les bains à remous ainsi que les chaises longues. Nous pouvions regarder d’autres divertissements lorsque nous n’étions pas ceux qui se produisaient, nous pouvions rencontrer des personnages et regarder des films qu’ils auraient pu jouer dans les théâtres. Un grand avantage que nous avons obtenu en étant à bord était de voir tous les premiers ministres des nouveaux films que Disney avait en salles mais gratuitement! Certains de ceux que j’ai vus comprenaient Coco, Star Wars: The Last Jedi, A Wrinkle in Time et Black Panther.

Il y avait aussi des tonnes d’événements d’équipage à bord qui ont fini par être certains des points forts du contrat. Tous les dimanches ou lundis soirs, nous aurions une fête sur le pont sur le pont (pont 14) où il y aurait un DJ et beaucoup de vent… nous avons également eu 2 fêtes sur scène qui étaient tellement amusantes. L’équipe de scène mettait en place et organisait une fête pour les seuls acteurs sur la scène du Walt Disney Theatre (les rideaux seraient bien sûr fermés). Nous avons eu un spectacle de dragsters qui a certainement été un moment fort du contrat, ainsi que de nombreux autres événements. Ils nous ont certainement divertis tout au long des 7 mois à bord.

Il y a probablement tellement d’autres choses que je pourrais partager avec tout le monde sur le fonctionnement de l’horaire, mais en d’autres termes: si les invités étaient à bord, nous les divertissions. Les quelques heures que nous aurions pour profiter des îles sont ce qui nous a gardés sain d’esprit chaque semaine et, finalement, ce qui m’a permis de continuer. Je suis tellement reconnaissant d’avoir ce blog comme un moyen de partager avec tout le monde les expériences que j’ai eues pendant le contrat et je suis sûr qu’il y aura plus de messages à venir…

Jusqu’à la prochaine fois,

Diboo