Les bienfaits d’une routine de sommeil pour l’enfant

16
Partager :

Un sommeil de qualité a un impact direct sur le développement et l’apprentissage d’un enfant. Il agit sur plusieurs plans : cela peut non seulement avoir un effet sur la mémoire, le raisonnement logique, le comportement, mais il agit aussi sur le contrôle des émotions. Bien dormir, mais surtout suffisamment, reste ainsi primordial pour la santé d’un enfant. D’où la nécessité d’instaurer une routine de sommeil. En quoi cette routine consiste-t-elle ? Quels sont ses avantages ? 

Une routine de sommeil pour un développement sain de l’enfant

Les Matelas sont essentiels pour instaurer une bonne routine de sommeil réparateur et apaisant. Choisissez des matelas et sommier de qualité supérieure pour que votre enfant puisse se reposer correctement et mieux dormir. Par routine de sommeil, il faut déjà retenir : 11 à 14 heures de sommeil pour les enfants de 1 à 2 ans ; 10 à 13 heures pour ceux de 3 à 5 ans et 9 à 12 heures pour les petits entre 6 à 12 ans. Ensuite, la routine de coucher signifie également l’instauration de quelques gestes rituels : brossage des dents, heures de coucher régulières, histoire du soir, etc.

A voir aussi : Zoom sur l’importance du cinéma pour les tout-petits

Une meilleure literie favorise ainsi un meilleur sommeil. Quand l’enfant dort suffisamment et avec la qualité requise, il bénéficie d’un bon développement physique, psychique et cognitif. Il se développe sur le plan physique, renforce ses apprentissages, ses capacités de mémorisation et sa concentration. Il gère également davantage ses émotions et utilise mieux son raisonnement logique. Il reste en forme pendant toute la journée. Et en plus, il renforce son système immunitaire, renouvelle ses cellules et sécrète plus d’hormones de croissance.

Une routine de sommeil pour prévenir l’anxiété 

Comme les adultes, les enfants peuvent également être sujets à l’anxiété, aux angoisses, au stress, etc. Ces problèmes résultent souvent des problèmes de sommeil. Quand un enfant ne dort pas suffisamment et qu’il manque de sommeil, plusieurs signes apparaissent. Le matin, il est difficile à réveiller, manque de concentration et est plus maladroit. Il est également maussade, irritable et pleure très souvent. Parfois, il devient agressif ou impulsif, bruyant ou encore hyperactif. Lorsque vous remarquez ces signes, il importe de réinstaurer une bonne routine de sommeil. 

A lire également : Comment choisir un bon cartable en cuir ?

Pour prévenir ces comportements, la seule solution est d’adopter de saines habitudes de sommeil. Retenez déjà qu’un enfant fatigué rencontre des difficultés à dormir. N’hésitez pas à lui faire faire la sieste pour l’aider à mieux dormir la nuit. Autant que possible, maintenez un horaire régulier pour cette sieste et le coucher du soir. Avant de l’installer au lit, donnez-lui un bain d’eau tiède, accompagnez-le durant le brossage des dents, lisez-lui une histoire… Évitez les écrans, les boissons et aliments excitants avant le coucher. 

Une routine de sommeil pour éviter les terreurs nocturnes 

Les terreurs nocturnes sont différentes des cauchemars et touchent énormément d’enfants. Ces derniers se réveillent en pleine nuit, sont confus et désorientés. Ils sont en proie à la panique, semblent effrayés et pleurent sans pouvoir se contrôler. Ces enfants ne se calment pas rapidement et ne se rendorment que très longtemps après. La mauvaise routine de sommeil est en cause, pour la plupart des cas, dans l’apparition de ces terreurs nocturnes. 

En installant une bonne habitude de sommeil, vous réduirez énormément les phases d’éveils nocturnes de votre enfant. Vous lui éviterez également des terreurs qui peuvent impacter sur son moral et ses émotions. Outre les rituels comme l’heure du dodo, le bain, et l’histoire à réaliser régulièrement, vous pouvez aussi rajouter d’autres actions. Afin de calmer votre enfant, les activités relaxantes avant le coucher sont à favoriser. Il est par exemple possible de converser avec lui calmement avant le coucher, ou lui faire écouter de belles musiques calmantes. 

Ainsi, une routine de sommeil est importante pour l’enfant. L’instauration de cette habitude impacte favorablement sur son développement. On parle alors de bonne croissance physique, psychique et cognitive. Jusqu’à l’âge de 12 ans, les parents sont invités à accompagner leurs enfants dans ces rituels de sommeil. Leur santé physique et mentale en dépend. Une fois les habitudes bien imprégnées, vos enfants éviteront les problèmes de sommeil, même à l’âge adulte.

Partager :