Liste des choses à faire durant le 3e trimestre de grossesse

896
Partager :
Une femme enceinte préparant la chambre de son futur bébé

Votre ventre est devenu bien rond et vous ressentez davantage les mouvements de bébé. Vous entamez votre troisième trimestre de grossesse et il vous tarde de rencontrer enfin votre petit bout. Patience, ce moment viendra très bientôt. Avant d’arriver à terme de votre belle aventure de femme enceinte, vous devez tout mettre en place pour accueillir votre bébé dans les meilleures conditions et pour prendre soin de vous. Découvrez justement une liste de 5 choses à faire lors du dernier trimestre.

Terminer les derniers achats

Les derniers mois de grossesse restent la période propice pour finaliser tous les achats en rapport avec l’arrivée de bébé. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez solliciter le coup de pouce de vos proches en leur faisant part de votre liste de naissance.

A découvrir également : Comment Trouver le numéro de téléphone d’une fourrière ?

Vous pouvez inscrire tous les accessoires de puériculture qui vous manquent dans cette dernière. Votre famille et vos amis se chargeront alors d’acheter les éléments manquants.

L’élaboration d’une liste de naissance peut se montrer rédhibitoire pour de nombreux futurs parents. Cependant, vos proches se feront certainement un plaisir de vous soutenir de toutes les façons dans cette expérience. C’est aussi un bon moyen de terminer vos derniers achats sans stress.

A lire aussi : Comment réussir l'organisation d'un baptême ?

Préparer la valise de maternité

Dès lors que vous aurez terminé tous vos achats, il est temps de préparer la valise de maternité. De manière générale, celle-ci doit être prête vers le début du 8e mois. Au moment de vous rendre à la maternité, il ne vous reste qu’à l’empoigner, et ce, sans le souci d’avoir omis quelque chose.

Votre valise doit contenir tous vos effets personnels ainsi que ceux de bébé. Le dossier médical, des sous-vêtements, des produits de toilette, un pyjama, des serviettes hygiéniques, des vêtements de rechange pour maman. Des bodies, des couches, des chaussons, un plaid, des vêtements de saison, des lingettes pour bébé.

Certaines familles prévoient également une petite valise pour les effets personnels du papa qui devra rester à l’hôpital.

Assister aux cours de préparation l’accouchement

Si ce n’est déjà fait, il est temps de vous inscrire aux cours de préparation à l’accouchement lors de votre troisième trimestre de grossesse. Ces cours vous permettront de moins appréhender l’arrivée de bébé et d’avoir un accouchement serein.

Ils peuvent concerner des séances de yoga, du chant prénatal, ou des accompagnements sophrologiques. Vous pouvez les réaliser avec une sage-femme ou un médecin dans votre maternité. Mais pour une raison quelconque, vous pouvez aussi suivre des cours prénataux en ligne.

Durant vos cours de préparation à la naissance, vous apprendrez à identifier les signaux du travail, à réagir aux contractions, à reconnaître à quel moment partir à la maternité, etc. Il faut être avertie que vous avez généralement droit à 7 séances de préparation à la naissance qui sont 100 % pris en charge par l’Assurance Maladie. Les cours supplémentaires seront à votre charge.

Rester active

Lors du dernier trimestre de grossesse, vous devez ménager vos efforts. Eh oui, votre ventre commence à s’alourdir et vous vous fatiguez facilement. Il est d’ailleurs temps de planifier votre congé de maternité.

Tout ceci dit, vous devez toutefois continuer à pratiquer une activité physique régulière pour votre bien-être. Privilégiez notamment un sport doux comme la marche. Les plus sportives pourront s’adonner à la marche rapide pendant quelques minutes par jour.

L’activité physique vous permet de garder la forme et d’être au taquet le jour de l’accouchement. Rester active vous permet de tonifier vos muscles et d’entretenir votre système cardio-vasculaire.

Marcher réduit entre autres les problèmes de constipation qui surviennent en fin de grossesse, car l’activité physique améliore le transit. Bien sûr, restez à l’écoute de votre corps et reposez-vous lorsque vous ne vous sentez pas d’attaque pour bouger.

Organiser une baby shower

La baby shower est une fête venue tout droit d’outre-Atlantique qui gagne aujourd’hui de nombreux adeptes dans le pays. Il s’agit d’une petite party durant laquelle les futurs parents vont réunir tous leurs proches pour célébrer l’heureux événement qu’ils attendent.

Au rendez-vous : une jolie décoration tout en couleur, de petites douceurs dans les assiettes et des conversations positives et encourageantes pour la future petite famille.

La tradition veut que la maman et son futur petit but soient inondés d’attentions et de cadeaux. Ce qui a d’ailleurs littéralement valu l’appellation de cet événement. La baby shower est donc une occasion idéale pour recevoir les articles que vous avez inscrits dans votre liste de naissance — si vous en avez fait une.

 

Et voilà, mesdames, vous connaissez désormais ce qu’il vous reste à faire lors de votre troisième trimestre de grossesse. Cette aventure s’achève bientôt pour faire place à une autre encore plus merveilleuse.

Planifier une visite chez le pédiatre

Durant votre troisième trimestre de grossesse, pensez à bien planifier une visite chez le pédiatre pour la naissance de votre bébé. Cette visite vous permettra d’établir un premier contact avec le professionnel de santé qui suivra l’évolution de votre enfant après sa naissance.

Il est préférable de choisir un pédiatre avant même la naissance afin d’avoir suffisamment de temps et d’informations pour prendre une décision éclairée. Si vous ne savez pas comment trouver un bon pédiatre, demandez des recommandations à vos amis ou à votre médecin traitant.

Lorsque vous rencontrerez votre pédiatre, assurez-vous que celui-ci correspond à vos attentes en matière d’approche médicale et qu’il possède les compétences nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques de votre bébé. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit concernant son expérience professionnelle, ses horaires et ses méthodes.

Sachez que la plupart des assurances maladie couvrent désormais les frais liés aux visites chez le pédiatre durant les premiers mois suivant la naissance. Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance pour connaître les modalités précises de prise en charge.

Faire des exercices de relaxation et de respiration pour mieux gérer la douleur durant l’accouchement

Le troisième trimestre de la grossesse est le moment idéal pour commencer à pratiquer des exercices de relaxation et de respiration pour mieux gérer la douleur durant l’accouchement.

La respiration joue un rôle crucial lorsqu’il s’agit d’affronter la douleur. En apprenant à respirer correctement, vous pouvez aider votre corps à se relaxer et à soulager la tension musculaire. L’une des techniques les plus populaires consiste en une respiration profonde et régulière : inspirez par le nez en gonflant votre ventre, puis expirez lentement en vidant vos poumons.

De nombreuses femmes trouvent aussi que les exercices de yoga sont particulièrement bénéfiques pendant cette période. Le yoga combine des postures physiques avec des techniques de respiration consciente pour améliorer la circulation sanguine, renforcer les muscles abdominaux et apaiser l’esprit.

N’oubliez pas que chaque femme vit sa grossesse différemment et qu’il faut penser aux solutions naturelles pour mieux gérer la douleur durant l’accouchement.

Prendre soin de son bien-être physique et mental peut grandement contribuer au bon déroulement du travail d’accouchement. Par conséquent, commencez dès maintenant vos exercices de relaxation et prenez du temps chaque jour pour pratiquer ces techniques simples mais efficaces conçues spécialement pour accompagner les futures mamans tout au long de cette période essentielle.

Partager :