Comment savoir si bébé va bien entre deux écho ?

25
Partager :

Les premiers jours de la grossesse peuvent être une source d’anxiété et de joie. Comment puis-je savoir si l’implantation tiendra ? Y a-t-il des signes et des symptômes que vous pouvez essayer de repérer ?

Les femmes qui ont des saignements légers, des écoulements, des crampes et d’autres symptômes au tout début de leur grossesse craignent souvent le pire, mais aucun de ces symptômes n’est un signe concluant de fausse couche. Beaucoup de femmes présentant ces symptômes conduisent effectivement leur grossesse à terme, simple et d’autres sans aucun de ces symptômes font des fausses couches.

A lire également : Quelle est la meilleure orientation du lit pour bien dormir ?

De même, certaines femmes ne ressent aucun de ces symptômes et ne signalent pas la perte de leur embryon avant leur prochain rendez-vous avec leur gynéco. C’est ce qu’on appelle des fausses couches silencieuses. Cela ne se produit que dans 1% des grossesses.

La première chose à savoir est que, si les fausses couches et les grossesses chimiques sont en fait des choses courantes — jusqu’à 25% des grossesses conduisent à une fausse couche, quand vous obtenez enfin votre test positif, la probabilité est plus élevée que vous ne serez PAS fausse couche.

A découvrir également : Quel lit à quel âge ?

Absence de nausées matinales

Il est vrai que la nausée est souvent un signe d’une grossesse en bonne santé : les femmes souffrant de nausées ont trois fois moins de risque de fausse couche que les femmes qui n’en souffrent pas. Cependant, une absence de nausée ne signifie pas que vous allez faire une fausse couche. Environ 20 à 30 % des femmes n’ont pas de nausées matinales du tout et mènent leur grossesse à terme.

La viabilité d’une grossesse n’est pas le seul facteur déterminant si des nausées matinales sont présentes, les données démographiques jouent également un rôle. Les femmes blanches souffrent plus que les femmes noires ou asiatiques et les femmes noires ont statistiquement plus de nausées que les autres au cours du troisième trimestre. Les nausées ont également tendance à s’aggraver à chaque grossesse.

Le moment est également important : un manque de nausées matinales avant 7 semaines de grossesse n’est pas un présage de risque de fausse couche. Ce n’est qu’à partir de la huitième semaine qu’un manque de nausées peut prévoir un plus grand risque de fausse couche. Lorsque des nausées commence puis s’arrête aussi longtemps qu’il a déjà commencé à la huitième semaine.

Après le premier trimestre, la nausée n’est plus un signe de risque de fausse couche. Si vous êtes l’une des femmes chanceuses qui n’ont pas souffert de nausées matinales du tout, vos chances de fausse couche lors de l’entrée du deuxième trimestre sont identiques à celles des autres femmes (moins de 1%).

Il est également important de noter que les nausées matinales restent un mystère. Personne ne sait si elles ont une raison physiologique ou si elles ne sont qu’un effet Changements secondaires dans les hormones pendant la grossesse. Bien que les statistiques montrent que les grossesses en bonne santé sont plus souvent accompagnées de nausées matinales, peu de recherches montrent qu’un manque de nausées peut être une cause de fausse couche. Sinon, les femmes qui prennent des médicaments de nausée ne pouvaient pas mener leur grossesse à compléter…

En un mot : les femmes qui ne souffrent pas de nausées matinales font statistiquement plus de fausses couches, mais l’absence de nausées matinales ne signifie pas que vous allez à une fausse couche.

Les symptômes de la grossesse qui disparaissent

Et si vous avez souffert de nausées, si vous étiez extrêmement fatigué, si votre poitrine était douloureuse, et du jour au lendemain tous ces symptômes ont disparu ?

En fait, il y a tellement de différences dans l’intensité ou la durée des symptômes de la grossesse que la disparition des symptômes ne peut pas être interprétée comme un signe de fausse couche. Il est vrai que certaines femmes qui font des fausses couches remarquent une disparition soudaine ou une réduction de leurs symptômes ou même simplement ne « se sentent » plus enceintes. Mais certaines femmes observent également la disparition de leurs symptômes et n’ont pas de problèmes, tout comme d’autres femmes éprouvent ces symptômes continuellement et font une fausse couche.

Les symptômes disparaissent souvent vers la fin du premier trimestre, mais chez certaines femmes, ils peuvent diminuer avant ou disparaître et revenir. Si vous remarquez que vos symptômes de grossesse ne sont pas aussi prononcés qu’avant, voyez les choses positivement et profitez-en !

En un mot : ne pas essayer de surestimer vos symptômes de grossesse au jour le jour. Il est normal qu’ils varient au cours du premier trimestre.

Saignements ou pertes

Les pertes pendant la grossesse peuvent être terrifiantes, elles ne signifient pas que vous êtes une fausse couche, même si le saignement est abondant ou si vous voyez de petits caillots. En fait, la décharge pendant la grossesse est plutôt fréquente, et généralement bénigne. Vous ne pouvez pas diagnostiquer la cause de ces pertes sans passer des tests plus approfondis, c’est pourquoi il est important d’en informer votre médecin.

Saignement et écoulement pendant la grossesse peuvent être causés par une irritation de votre col de l’utérus, une infection ou même un hématome subchorionique. Parfois, il n’y a pas de cause évidente de ces pertes, mais l’échographie ne montre rien d’anormal, ce qui est un bon signe que votre bébé va bien.

En un mot : les saignements et les écoulements pendant la grossesse peuvent être effrayant, mais ils ne signifient pas que vous faites une fausse couche.

Les spasmes

La plupart des femmes ont des crampes, même doux au début de leur grossesse. Cela peut être dû à de multiples facteurs. Au cours du premier trimestre, votre utérus se détend et vous pouvez ressentir des sensations abdominales étranges ou des crampes comme pendant la menstruation. Les gaz peuvent également causer des crampes. Le niveau élevé de progestérone ralentit la digestion et peut rendre la digestion d’un repas copieux plus difficile. Bien que ce ne soit que des gaz, ils peuvent être étonnamment douloureux.

En un mot : les crampes seules ne sont pas un signe de fausse couche, mais si vous ressentez des crampes et que vous avez des saignements, il est préférable d’en parler à votre médecin.

Un test de grossesse qui ne s’assombrit pas

Les tests de grossesse détectent la présence de l’hormone hCG. Les premières semaines de grossesse, le niveau d’hCG augmente rapidement. Pour la plupart des grossesses viables, le taux d’hCG devrait presque doubler toutes les 48 heures. Une augmentation plus lente de l’hCG peut être un signe de fausse couche ou de grossesse extra-utérine.

Si vous faites un test de grossesse quelques jours avant votre menstruation revient, vous pouvez remarquer que le deuxième accident vasculaire cérébral reste clair. Plus votre niveau d’hCG augmente, plus le coup devrait être sombre. Si le deuxième AVC ne s’assombrit pas ou devient plus clair, cela peut parfois être un signe de grossesse chimique.

Mais une deuxième ligne qui ne fait pas sombre ne signifie pas automatiquement que vous faites une fausse couche. Les tests de grossesse ne fournissent pas une mesure aussi précise de vos niveaux d’hCG qu’un test sanguin. Parmi les tests urinaires, il y a plus ou moins sensible à la saturation urinaire, ce qui peut également affecter la détection de votre niveau d’hCG.

Il est également important de noter qu’après 7 semaines sur la grossesse (trois semaines après votre retard de la menstruation, les tests ne sont plus fiables. En effet, à l’époque, la concentration d’hCG est telle que les tests à domicile ne sont plus conçus pour le détecter. Cela peut expliquer qu’après plusieurs semaines de grossesse, vos tests peuvent montrer un trait clair ou même être négatif. Pour savoir s’il s’agit d’une concentration , vous pouvez essayer de diluer votre urine avec de l’eau et de refaire un test — l’accident vasculaire cérébral devrait être plus sombre.

En un mot : un test de grossesse qui ne devient pas sombre peut être un signe de grossesse chimique, mais il y a d’autres explications.

Vous avez des questions ? Un commentaire ? Partagez-les sur notre groupe Facebook !

Partager :