Trotteurs et chariots de marche pour bébé : quelles différences

8
Partager :

Pour aider bébé dans son processus d’apprentissage de la marche, il est généralement important de se procurer quelques accessoires très utiles. Le trotteur et le chariot de marche font partie de ceux les plus indiqués. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Le chariot pour bébé

Le chariot pour bébé est lui aussi une aide à l’autonomie chez les plus petits. En effet, celui-ci en respectant la loi de la motricité indépendante permet à l’enfant d’acquérir progressivement les appuis qu’il lui faut pour une bonne marche. Grâce à celui-ci, l’enfant apprendra très rapidement à se tenir debout et ensuite à poser de petits pas.

A lire également : Quel trampoline pour quel âge ?

Une fausse idée reçue existe selon laquelle le chariot de marche empêche le développement moteur. Soyez rassuré, ce n’est absolument pas vrai ! Bien au contraire, ce dernier ne fait que jouer le rôle d’aide ou d’appuis pour l’enfant qui apprend à marcher. Ainsi, plus il pousse son chariot, plus l’enfant s’affermit et développe son sens de l’équilibre.

Choisissez pour votre enfant le meilleur youpala ou chariot de marche. Au-delà d’un vulgaire chariot de marche, c’est aussi un jouet très intéressant pour rendre l’enfant plus éveillé. En général, il met à la disposition de ce dernier un petit espace de rangement pour lui permettre de transporter quelques jouets intéressants.

Lire également : Quelle taille pour aller devant en voiture ?

Le trotteur pour bébé

Un trotteur est un gadget avec des roulettes au centre duquel le bébé sera positionné pour qu’il puisse se déplacer en utilisant ses pieds. La plupart des parents s’interrogent énormément en ce qui concerne l’utilité de cet équipement.

D’abord, le trotteur est utilisable pour l’enfant dès l’instant où ce dernier est en mesure de se tenir assis sans forcément se pencher sur un côté. En général, c’est dès l’âge de 8 mois que l’enfant possède déjà les aptitudes nécessaires pour faire usage d’un trotteur. Cependant, avant même de le laisser faire l’expérience de ce dispositif, il est essentiel de le laisser ramper.

De même, il n’est pas du tout nécessaire de faire recours à un trotteur lorsque vous constatez que l’enfant est déjà en mesure de marcher sans aucune aide. Contrairement à l’opinion commune, le trotteur ne joue pas un rôle accélérateur dans l’apprentissage de marche chez les tout petits. Il s’occupe plutôt de les rendre plus éveillés dans la procédure.

C’est donc un équipement purement divertissant qui permettra à l’enfant d’atteindre tout en allant à son rythme, l’autonomie dont il a besoin. D’autre part, ce dernier explorera très vite la maison et en découvrira tous les recoins.

Quelles sont les différences entre les trotteurs et les chariots de marche pour bébé ?

Même si ce sont deux équipements qui sont très utiles dans le processus d’apprentissage de la marche, ils ne s’équivalent pas forcément. Dans un premier temps, les trotteurs sont adoptés pour des enfants plus petits qui sont seulement capables de se tenir assis, tandis que les chariots sont conçus pour ceux qui parviennent déjà à se tenir debout. En outre, les trotteurs nécessitent que le bébé soit en position assise tandis que le chariot doit être employé en étant debout.

Partager :